A la recherche de la position idéale avec Michel Robert et Véronique Bartin | Horse Academy

Vous êtes ici

A la recherche de la position idéale avec Michel Robert et Véronique Bartin

Mots-clés
position du cavalier, cavalettis, travail sur le plat, dos du cavalier, exercices sur le plat, REF HA27
Intermédiaire

Véronique Bartin, instructeur d'équitation et professeur de méthode Alexander, travaille régulièrement avec Michel Robert. Ensemble, ils cherchent un exercice capable de faire sentir aux cavaliers comment rester dans la "position du milieu".

 

La méthode Alexander vise à améliorer la coordination entre le mental et le physique pour permettre une meilleure utilisation de soi-même. Cette pédagogie, centrée sur la personne, permet de résoudre durablement les problèmes liés aux raideurs, aux douleurs et au stress.

Le cavalier doit comprendre que son corps et son esprit forment un tout, indissociables et en perpétuelle interaction. Pour le cavalier, ce travail d'harmonisation et de coordination des mouvements permet de trouver, ou de retrouver, le plaisir de l’équitation.

Nous cherchons tous à travailler dans le relâchement et à éliminer les raideurs qui perturbent notre équilibre et nos actions. Malheureusement, on nous dit ce qu’il faut faire, mais rarement comment le faire. « Redresse-toi… baisse tes talons… fais ceci… fais cela… ». En donnant un ordre à nos muscles de "faire", nous les contractons et augmentons nos tensions. Et plus nous agissons avec intensité, plus nous nous contractons… et notre cheval aussi.

 

La solution, c’est justement d’avoir la démarche inverse : apprendre aux muscles "à ne pas faire". Pour y parvenir, le cavalier doit se donner des "directions" mentales.

Penser à ces directions est aussi une manière de rester dans l'instant présent et de se détacher du but.

Une fois que le cavalier s'est organisé lui-même, alors il peut donner des consignes à son cheval pour organiser l'exercice : aller droit, garder la cadence, tourner à tel endroit… 

 

Les 3 directions principales pour le cavalier :

 

1. DÉTENDRE LES MUSCLES DU COU POUR LAISSER LA TÊTE ALLER VERS LE HAUT
Le port de la tête conditionne tout le fonctionnement du corps, c’est un des grands principes de la méthode Alexander. La tête guide et le corps suit. La relation tête, cou et dos est donc primordiale pour organiser nos mouvements et fonctionner dans la décontraction musculaire.

 

2.LAISSER SON DOS S'ALLONGER ET S'ÉLARGIR
Penser à élargir son dos permet également de libérer la cage thoracique pour favoriser la respiration et une bonne oxygénation de l'ensemble du corps et du cerveau.

 

3. LAISSER LES GENOUX LOIN EN AVANT
L'articulation du genou doit fonctionner en avant et vers l'extérieur pour amortir le mouvement et garder notre verticalité.

La séance à laquelle nous assistons commence par la recherche de ce que Michel appelle la "position du milieu".

Véronique expérimente une idée amusante. Elle propose de poser une selle sur un ballon. L'objectif est faire sentir au cavalier l'influence du regard, des pensées et du moindre déplacement de son corps, sur son propre équilibre et celui de son cheval.

La suite de la séance consiste à essayer de retrouver les mêmes sensations à cheval sur le plat, puis sur des cavalettis.

Durée: 
2 Vidéos - Durée totale : 38 min