Améliorer le bien-être du cheval en luttant contre les insectes | Horse Academy

Vous êtes ici

Améliorer le bien-être du cheval en luttant contre les insectes

Mots Clés
REF HAS7, Eliminer les insectes sur les chevaux, lutte contre les mouches, tiques, dermite, soin anti-mouches, soins anti-insectes

  
Les mouches, taons, moustiques, tiques... qui prolifèrent dès les premiers beaux jours, constituent un véritable fléau pour le confort et à la santé du cheval. Le comportement des insectes piqueurs, parasites en tous genres, suceurs de sang  peut être source de  maladies : piroplasmose transmise par les tiques, onchocercose transmise par certains moucherons, dermite estivale... la liste est longue. A cela s’ajoute l’agacement qui oblige le cheval à se défendre en permanence à grands coups de tête, fouaillements de queues, fuite... 
Les chevaux sont particulièrement exposés aux nuisances que constitue la présence d’insectes car contrairement à d’autres animaux comme le chien ou le chat, ils transpirent par la peau, et c’est justement cette humidité que les insectes apprécient tout particulièrement. Les zones comme les yeux et les naseaux du cheval sont à ce titre des lieux très appréciés. Outre le fait que la présence des insectes nuit au bien-être du cheval, ce dernier peut aussi  avoir des réactions imprévisibles, voire même dangereuses, pour le cavalier, tant à pied que durant le travail monté. 
Il est donc indispensable de prendre des mesures pour protéger votre cheval des piqures et harcèlement d’insectes. La première chose à faire est de veiller à l’hygiène de son lieu de vie, notamment en éliminant le plus possible les crottins et la litière souillée par l’urine qui attirent les insectes et favorisent la prolifération des larves. Un pansage régulier est aussi primordial pour débarrasser la robe du cheval des odeurs qui attirent les insectes volants. Veillez également à protéger les éventuelles plaies car les insectes les affectionent tout particulièrement et cela peut également ralentir la cicatrisation, voire favoriser les surinfections.
Il existe heureusement des moyens permettant de lutter efficacement contre les nuisances que constituent les mouches et autres insectes pour les chevaux.

- Les masques anti-mouches
sont très efficaces pour protéger la tête du cheval. Préférez les modèles englobant les oreilles et un filet à mailles fines pour ne pas gêner la vision du cheval, surtout si vous utilisez le masque pendant le travail monté. Certains modèles à arceaux sont à utiliser au paddock ou au pré. Ils permettent d’éloigner le filet de la tête pour éviter les frottements du tissu sur les yeux et les cils.

- Les chemises nid d’abeille
permettent quant à elles de protéger le corps du cheval tout en laissant passer l’air.  Préférez les modèles avec sangles ventrales et courroies de queue qui permettent de bien maintenir la chemise anti-insectes en place, notamment lorsque le cheval se roule.

- Les sprays anti-insectes.
Certains peuvent être appliqués directement sur la robe du cheval, d’autres sont à utiliser sur les surfaces de l’environnement du cheval tels que les murs des boxes, camions... Pour ce qui concerne les insecticides à appliquer directement sur le corps du cheval, il est important de renouveler régulièrement l’application car ils sont malheureusement éliminés par la transpiration du cheval. Concernant les zones à traiter sur la tête, évitez d’utiliser un spray en raison des risques de projection de produit dans les yeux du cheval. Préférez les roll on qui permettent d’appliquer l’anti-mouche de façon plus ciblée.

- L’ail
dans l’alimentation du cheval peut aussi constituer un bon répulsif naturel contre les insectes. L’ail est également réputé pour améliorer le système respiratoire et les défenses naturelles des chevaux.

- L’huile végétale ou  l’huile de paraffine
pour lutter contre les piqures et les déplacements de mouches plates sur le corps du cheval s’avère très efficace. Appliquer l’huile surtout sous la queue et entre les cuisses car c’est dans ces zones que les mouches plates affectionnent tout particulièrement de s’installer provoquant des réactions parfois très violentes chez les chevaux. Soyez donc très prudent lorsque vous opérez au niveau de l’arrière-main du cheval. Une fois l’huile appliquée dans les zones à traiter, il est alors très facile d’attraper les mouches plates. Pour vous en débarrasser nous vous conseillons de les introduire dans une bouteille à moitié remplie d’eau. Une fois piégées dans la bouteille, il vous sera très facile de vous débarrasser des mouches plates sans avoir à les écraser entre vos doigts...
La chasse aux mouches est ouverte... alors bon courage. Vos chevaux vous diront merci !