Le travail sur le cercle | Horse Academy

Vous êtes ici

Le travail sur le cercle

Mots Clés
Débutant, contrôle du cheval, travail sur le cercle, incurvation, REF ART6

 

 

Avec mes élèves, je commence généralement les séances d’entraînement par un travail préparatoire sur le cercle. Je trouve difficile de faire évoluer les chevaux sur la ligne droite. Le cercle va dans “le sens du cheval” parce qu’il facilite le travail sans imposer de contraintes excessives. Pour ralentir un cheval qui précipite ses allures par exemple : inutile d’intervenir sur la bouche, il suffira simplement de rétrécir le cercle. D’une façon générale, le travail sur une volte permet de “refermer” le cheval et de reprendre le contrôle dans de bonnes conditions. Tout ceci n’exclut pas, bien entendu, de varier le travail. Le but est d’améliorer l’engagement des postérieurs, d’obtenir l’abaissement des hanches, l’incurvation de la colonne vertébrale, l’assouplissement des épaules, la musculation de la ligne du dessus et des abdominaux.

Je commence généralement par dessiner au sol un premier cercle de 15 mètres de diamètre, un second un peu plus grand forme le couloir (1 mètre de large) dans lequel le cavalier est autorisé à évoluer. Vous pouvez aussi former le couloir en plaçant des barres au sol.

A tout moment, le cavalier doit avoir une idée précise de l’endroit où il va passer.

Si le cercle n’est pas matérialisé, vous devez déterminer précisément le tracé sur lequel vous souhaitez travailler. Dans votre imagination, il peut être représenté par une assiette ou tout autre objet circulaire. L’incurvation du cheval doit épouser la courbure du cercle. La colonne vertébrale est pliée régulièrement, sans excès. Vous pouvez apercevoir une partie de son œil intérieur.

Soyez vigilant, faites “comme si” des murs formaient le couloir dans lequel vous devez évoluer. Pensez avant tout à conserver votre position de base, celle dont nous avons déjà parlé : “la position du milieu”.

Si le cheval s’écarte du couloir vers l’extérieur, c’est très certainement votre poids du corps qui est en cause. Dans ce cas, regardez à l’extérieur du cercle pour rétablir votre équilibre au centre, sur les quatre membres du cheval.

Soyez intransigeant si le cheval s’écarte du tracé.

Bien entendu, ce travail se pratique aux trois allures avec des transitions et sur un tracé préparés à l’avance. L’objectif du travail sur le cercle pour le cavalier est d’être présent “à tous ses postes de gardes”. C’est à dire ne pas laisser de portes ouvertes qui permettraient au cheval de sortir de l’exercice. La seule permission accordée étant celle de se déplacer dans l’allure et sur le tracé prévus.

 

Extrait du livre "Secrets et méthode d'un grand champion"