Position du cavalier et harmonie avec le cheval | Horse Academy

Vous êtes ici

Position du cavalier et harmonie avec le cheval

Mots-clés
REF HAEF1, amélioration de la position, les bases de la position du cavalier, harmonie cheval/cavalier
Débutant

La bonne position est non seulement belle à regarder, mais elle est aussi adaptée au fonctionnement coordonné du cavalier et du cheval évoluant dans un même mouvement. Bien sûr, personne n’a une position parfaite et chacun doit composer avec son propre physique. Il convient pour autant de se rapprocher le plus possible de la position idéale. Dans cette vidéo, Michel nous livre tous les points fondamentaux d’un fonctionnement harmonieux du cavalier. 

Les séquences au ralenti permettent de bien visualiser et de s’imprégner du fonctionnement des différentes parties du corps de Michel dans le mouvement.

 

 A cheval, l’inconvénient, si l’on peut dire, est que le cavalier est maintenu par la selle. Il peut donc être penché en avant, en arrière ou être assis de travers, sans tomber pour autant. Ceci explique que bon nombre de cavaliers ne se préoccupent pas de la qualité de leur position, ce qui n’est pas le cas dans la plupart des autres sports d’équilibre. Malheureusement, plus on laisse perdurer les mauvaises habitudes, plus il sera difficile de s’en débarrasser.

Pour se mettre devant les réalités, le cavalier peut s’appuyer sur la vidéo ou sur un œil extérieur, celui de l’instructeur ou d’une personne suffisamment avertie. Le cavalier pourra ainsi prendre conscience et analyser pourquoi et dans quelles circonstances, sa position se détériore. Si ses jambes partent en avant, il doit être capable de s’en rendre compte et de comprendre pourquoi : est-ce lorsque le cheval accélère... ou à l’abord des obstacles... ou est-ce lié à l’inquiétude... à une selle mal adaptée...  

Bien sûr, lorsqu’un défaut est déjà bien ancré, il est important de s’accorder un laps de temps pour changer. «Paris ne s’est pas fait en un jour». D’ailleurs, même si le cavalier parvient à progresser, il devra toujours rester vigilant car il est très facile de retomber dans ses défauts. Comme le dit souvent Michel : " j’ai beaucoup amélioré mon physique et mon fonctionnement entre l’âge de 50 ans et aujourd’hui". Avoir une bonne position est un travail de tous les jours et requiert une détermination sans faille... car encore une fois,  les mauvaises habitudes ont la vie dure. Pour autant pas de panique, tout le monde est capable de progresser quel que soit son âge et son niveau équestre.

Durée: 
9 min