A cheval, c’est par le travail et la répétition que l’on parvient à la progression. | Horse Academy

Vous êtes ici

A cheval, c’est par le travail et la répétition que l’on parvient à la progression.

Mots Clés
REF ART78, Préparation mentale du cavalier, contrôle mental du cavalier, programme de travail, progression du cavalier

 

 

A cheval, comme dans la vie de tous les jours, le travail est indispensable. Rien ne sert de chercher des “combines” ou des excuses pour échapper à cette réalité. Qu’il s’agisse d’équitation ou d’autres sports, personne n’est jamais parvenu au haut niveau sans travailler. S’identifier au bel athlète que l’on voit à la télévision en fait rêver plus d’un ! Mais les caméras, les photos, les honneurs ne sont que le bon côté de la médaille. Les journalistes ne parlent jamais, ou très peu, des heures et des heures de souffrance, des déceptions et des sacrifices que demandent la préparation d’un grand sportif. 

Qu’il s’agisse de mise en forme physique et mentale, d’hygiène de vie, d’organisation, d’approfondissement des connaissances... Le temps passé par les cavaliers à la préparation est presque dérisoire comparé aux autres sportifs.

Pourtant, à cheval, c’est par le travail et notamment par la répétition que l’on parvient à la progression. Pour faire un bon cheval et un bon cavalier, il faut de la détermination et des années de préparation avec le souci permanent d’amélioration, d’analyse, de recherche et d’exercices adaptés.

La réussite à long terme est à ce prix !