Comment obtenir l'extension d'encolure dans le travail monté | Horse Academy

Vous êtes ici

Comment obtenir l'extension d'encolure dans le travail monté

Mots-clés
extension d'encolure, travail sur l'engagement, amélioration de la propulsion, équilibre du cheval, REF HA43
Intermédiaire

Dans cette vidéo, Michel nous explique comment obtenir l’extension de l’encolure vers le bas dans le travail monté. Nous avons vu dans d’autres leçons à quel point il est important de libérer le dos du cheval des tensions et des blocages qui peuvent altérer le bon fonctionnement de tout son corps. Pour cela, Michel préconise avant tout le travail d’étirement de toute la ligne du dessus chez le cheval. Cette gymnastique sera encore plus bénéfique sur un terrain en pente pour stimuler au maximum la propulsion et l’équilibre du cheval.

Durant cette séance, Michel fait travailler son élève Léa sur Tosca. Dans un premier temps, il commence par tenir la jument en longe. La cavalière travaille sans rênes. L’idée est de permettre à cette dernière d’organiser sa position et son fonctionnement pour encourager au maximum le moindre mouvement de descente d’encolure. Léa doit surtout se familiariser avec cette sensation de vide devant elle lorsque le cheval descend sa tête au raz du sol, notamment dans les descentes. Michel lui livre la solution pour y parvenir.

Dans un deuxième temps, Léa va travailler avec ses rênes. La difficulté pour obtenir la descente d’encolure peut non seulement provenir de l’attitude du cavalier, mais elle peut aussi être accentuée par une embouchure trop dure. Pour remédier à ce problème, Michel travaille très souvent ces chevaux avec un mors en cuir. Beaucoup moins agressif qu’un modèle en métal, ce matériel incite le cheval à prendre du contact et à oser étirer son bout du nez vers le bas.

Michel apporte ensuite les solutions qui vont permettre à Léa d’obtenir l’attitude en  descente d’encolure chez sa jument, notamment par l’alternance de demandes et de relâchements. On constate qu’en fin de séance l’objectif est atteint. Il ne restera plus qu’à ancrer la bonne attitude par la répétition sur d’autres séances.

La descente d’encolure n’est, bien sûr, pas une fin en soi, mais elle est pour Michel le moyen le plus efficace pour améliorer la propulsion, l’engagement et l’équilibre du cheval.

A retenir :

- Le principal frein à la descente d’encolure est l’attitude du cavalier,  notamment la main contre laquelle le cheval vient butter à chaque fois qu’il demande à étirer son bout du nez vers le bas.

- Pour accompagner le mouvement de descente d’encolure n’hésitez pas à exagérer le mouvement de relâchement des mains jusqu’aux épaules.

- Surveillez votre rêne extérieure qui a tendance à bloquer la liberté de mouvement des épaules.

- La descente d’encolure s’obtient par le jeu subtil de confort et d’inconfort.

- Relâcher la contrainte au moindre « début de mouvement » du cheval vers le bas.

- Les tournants courts sont une aide efficace car ils imposent plus de contraintes avec un minimum d’actions du cavalier.

 

Voici l'aperçu photo du cours. Abonnez-vous pour découvrir la vidéo.

Durée de la vidéo du cours : 
16 min