L'exercice "Tout en un" . Phase préparatoire | Horse Academy

Vous êtes ici

L'exercice "Tout en un" . Phase préparatoire

Mots-clés
REF HAET8, mise en main, incurvation, travail sur le plat, dressage, independance des aides, Assouplissement du cheval, musculation du cheval, appuyer, épaule en dedans, hanches en dedans
Confirmé

L’objectif de cet exercice, très complet, est d’obtenir un bon contrôle des épaules et des hanches avec un cheval équilibré, disponible et se propulsant dans une cadence régulière. En bref, tous les ingrédients nécessaires pour effectuer une reprise de dressage ou un parcours d’obstacles dans de bonnes conditions. 
Ce travail difficile va vous demander beaucoup d’anticipation pour être effectué dans de bonnes conditions. Chaque mouvement va devoir être bien préparé mentalement et physiquement. Il ne s’agit pas de surprendre le cheval par des actions de dernières minutes car cela compromettrait immédiatement la bonne compréhension du mouvement et le respect du tracé, ingrédients indispensables à la réussite de l’exercice. L’idéal est d’avoir déjà mis en place les bonnes bases de position et de connexion avec le cheval grâce au travail sur le précédent dispositif de Flexy Jump (cliquez ici pour visualiser cette séance). Nous avons vu que ce dernier obligeait le cavalier à faire preuve de beaucoup de précision dans ses actions car sans une bonne connexion avec le cheval, il est impossible de tirer un quelconque bénéfice de ce travail. Avec ce nouveau dispositif présentant un niveau de difficulté supérieur, il vous faudra être encore plus attentif à la coordination et l’indépendance de vos aides.

Déroulement de l’exercice

Michel Robert fait travailler Lorenzo et sa jument Tachina. On remarque que le plus difficile est de respecter une vitesse constante. En effet, les tournants, les appuyers, les franchissements de barres au sol sont propices aux changements de cadence. Il est donc nécessaire de garder beaucoup de liant ainsi qu’une position parfaitement symétrique pour favoriser la liberté de mouvements du cheval et l’engagement des postérieurs. Il ne s’agit pas de générer des réactions de défenses telle qu’une attitude au-dessus de la main associée à un dos creux car cela irait totalement à l’encontre de l’objectif recherché. Le cavalier doit au contraire accompagner souplement le mouvement et laisser le cheval organiser son corps pour répondre aux demandes en étirant sa ligne du dessus.
On s’aperçoit que le plus difficile est de garder la cadence dans les portions de tracé à réaliser en appuyer. Le cavalier a tendance à se raidir et à ne pas être suffisamment clair dans la communication avec son cheval. Heureusement, les conseils de Michel vont permettre à Lorenzo de rectifier les problèmes, notamment par un meilleur positionnement des aides qui, petit à petit, doivent se faire de plus en plus discrètes.  
Dans cette première phase d’exercice, il s’agit d’installer la compréhension d’abord au pas et au trot. Le travail au galop, intégrant notamment les changements de pied, sera effectué dans un second temps. Vous pourrez y assister très prochainement. Mais chaque chose en son temps…

Durée de la vidéo du cours : 
8 min