Canaliser l'énergie sur les 4 pieds | Horse Academy

Vous êtes ici

Canaliser l'énergie sur les 4 pieds

Mots Clés
Débutant, position du cavalier, contrôle du cheval, controle de l'allure, contrôle mental, tournants, REF ART15

 

 

 

 

La plupart des cavaliers sont avant tout préoccupés par ce qu’ils voient au détriment de ce qu’ils ressentent. Or, nous l’avons évoqué, la vision, déformée par la pensée, peut être à l’origine d’émotions “contre-productives” de nature à nous couper de nos sensations.
Il importe donc d’être à l’écoute des messages transmis par tous les capteurs d’information à notre disposition : contact avec la bouche, jambes, assiette... C’est grâce à cette perception élargie de la réalité du moment présent que le cavalier sera réellement conscient des données objectives  à prendre en compte : excès ou perte d’énergie, modifications d’équilibre chez le cheval, changements de rythme...  Etre conscient de tout pour agir à bon escient. C’est d’ailleurs ce que savent faire les bons cavaliers, en toutes situations, y compris dans les moments intenses comme un barrage.
Certains vont objecter : « Oui mais, c’est impossible d’être conscient de tout à la fois... ».
Mais si, c’est possible ! A l’abord d’un obstacle, il ne faut pas plus d’une fraction de seconde pour vous apercevoir que votre cheval a changé de rythme ou que vous êtes sorti du tracé prévu ou encore que vous êtes en train  de tirer sur vos rênes. Une seconde, c’est long !  Imaginez ce que représente une seconde quand vous avez les doigts coincés dans une porte !

Prendre conscience et se concentrer sur la position des 4 pieds du cheval est une excellente stratégie pour rester dans l’instant présent et en connexion avec votre cheval :  « Où se trouve l’antérieur droit ?... où se trouve le postérieur gauche ?...». Vous devez avoir conscience du positionnement des 4 pieds mais aussi, et plus particulièrement, du niveau d’énergie transmis par les postérieurs.

N’hésitez pas à vous pencher, en suspension sur vos pieds, à droite, à gauche, en avant et en arrière, pour déplacer votre poids successivement sur chacun des 4 piliers qui tiennent la masse du cheval. Revenez au centre. Essayez aussi d’exagérer votre position en mettant tout votre poids uniquement sur les antérieurs, par exemple. Cela permet le recentrage de la position, un meilleur contrôle du cheval et ainsi, une meilleure maîtrise du tracé.
Canaliser l’énergie des postérieurs et maintenir les antérieurs sur le tracé, c’est s’assurer que le cheval disposera de toute sa force pour se propulser vers l’avant et pour sauter un obstacle dans de bonnes conditions. Contrôler les 4 pieds, c’est disposer à la fois de la propulsion et de la direction... un 4x4 tout terrain, en quelque sorte.

 

Extrait du livre "Carnet de champion"