Gérer les accélérations du galop à l'abord | Horse Academy

Vous êtes ici

Gérer les accélérations du galop à l'abord

Mots Clés
Débutant, cadence, abord à l'obstacle, régularité à l'obstacle, controle à l'abord, calme à l'abord, ART53

Que faire lorsque le cheval accélére à l’abord des obstacles ?

Un cheval en liberté se précipite rarement de lui-même sur un obstacle. Au contraire, il aura plutôt tendance à le contourner ou à s’arrêter. S’il saute, il le fera dans la même allure ou, par prudence, en ralentissant.

C’est l’homme qui apprend au cheval à charger devant l’obstacle. Soit par  une mauvaise utilisation de la chambrière lors du travail en liberté ou en longe, soit parce que le cavalier l’éduque ainsi en lui apprenant à prendre de la vitesse à l’abord.

Dans le principe, à chaque obstacle correspond un galop. Vous avez tout intérêt à l’adopter bien avant la zone d’abord et à conserver jusqu’à la battue de départ et à la réception.

 

 

 

Lorsqu’un cheval à tendance à charger devant les obstacles, je demande au cavalier de faire l’inverse de ce qu’il craint. « Si tu as peur d’être embarqué devant l’obstacle, viens très vite de loin et ralentis dans les dernières foulées, comme si tu allais sauter à l’arrêt.  Très vite, on s’aperçoit que le cavalier ne va pas dans l’excès et conserve une vitesse moyenne dans toute la zone d’abord.

De même, si vous placez un petit obstacle sur le tracé suivi à 7 foulées environ d’un énorme vertical, tout le monde sera calme et aux ordres sur le premier obstacle.

C’est l’imagination du cavalier qui va permettre de conserver une attitude calme et concentrée, et par là même de contrôler le cheval.