Stimuler la coordination des mouvements et l’équilibre du cheval | Horse Academy

Vous êtes ici

Stimuler la coordination des mouvements et l’équilibre du cheval

Mots-clés
travail en longe, détente en longe, échauffement musculaire, musculation du cheval, mental cheval, REF HA72
Débutant

Ce travail d’échauffement responsabilise le cheval et stimule son intelligence en l’incitant à mieux coordonner ses mouvements. C’est, entre autres, un excellent exercice à pratiquer avant une séance d’obstacle dans le but d’améliorer la technique de saut du cheval.

Nous savons que le franchissement correct d’un obstacle suppose que le cheval ait une bonne perception de chaque partie de son corps. Cet exercice l’incite à prendre conscience de l’endroit où se trouvent ses antérieurs et ses postérieurs et à se prendre en charge sans intervention du cavalier. Le cheval va ainsi s’habituer à mieux coordonner ses mouvements. Il va notamment devoir chercher des solutions pour rétablir de lui-même son équilibre en fonction du terrain, du tracé, des barres au sol, des obstacles...

L’exercice pratiqué sur un terrain en pente est encore plus bénéfique car, pour conserver son équilibre, le cheval doit être encore plus conscient de chacun de ses mouvements.

Là encore, une attention toute particulière doit être portée sur le fonctionnement des postérieurs et du bassin du cheval pour stimuler la propulsion et la bonne circulation de l’énergie.

Comme nous l’avons vu, Michel aime commencer ses séances par une détente en longe. Cela permet notamment d’installer la compréhension et d’échauffer la musculature et les articulations du cheval avant le travail monté.

Ici, il travaille avec Tara, une jument de 8 ans nouvellement arrivée dans ses écuries.

La séance se déroule sur le terrain en herbe où Michel a disposé un petit dispositif de barres au sol et de cavalettis. L’exercice peut se pratiquer aux 3 allures à condition bien sûr d’adapter les distances entre chaque obstacle. La priorité est de conserver le calme pour laisser le cheval prendre le temps de décomposer ses mouvements et stimuler son attention à l’obstacle. Autant de bonnes habitudes qui, par la suite, vont aider le cheval à se prendre en charge et à surmonter les difficultés d’un parcours d’obstacles avec un minimum d’intervention du cavalier.

Voici l'aperçu photo du cours. Abonnez-vous pour découvrir la vidéo.

Durée de la vidéo du cours : 
6 min