Comprendre le langage du cheval . 2 ème partie | Horse Academy

Vous êtes ici

Comprendre le langage du cheval . 2 ème partie

Mots Clés
REF ART 72, connexion avec le cheval, travail à pied, compréhension cheval cavalier, travail en longe


Pour lire la première partie de cet article cliquez ici

(...)

Le mouvement des oreilles
Les oreilles des chevaux sont extrêmement mobiles et reflètent souvent leur état mental : le questionnement, l’écoute, la peur, la colère…
Les oreilles bien pointées en avant pendant le travail sont un signe de confiance, de compréhension et d’attention.
Les oreilles qui pointent alternativement en avant et en arrière sont plutôt un signe de questionnement.

La respiration du cheval
La respiration du cheval peut nous fournir beaucoup d’indications. Une respiration régulière est le signe d’un certain calme intérieur. A l’inverse, les irrégularités et les blocages respiratoires doivent alerter le longeur, car ils traduisent généralement un malaise ou un stress. De même, un cheval qui bloque sa respiration en émettant un bruit de larynx, proche du grognement, manifeste probablement une contrariété ou une douleur. On peut l’entendre lorsque les chevaux fournissent des efforts importants notamment à l’obstacle.
Le rythme de la respiration fait donc partie des signaux qu’il faut s’efforcer d’interpréter si l’on souhaite améliorer la compréhension avec le cheval.

Les mouvements de la queue
Lorsque le cheval est décontracté, sa queue, bien dégagée de la croupe, se balance régulièrement en cadence avec l’allure. A l’inverse, la queue plaquée entre les fesses est surtout un signe de peur ou d’inquiétude. Les fouaillements de queue sont, quant à eux, des signes de contrariété en lien avec une gêne de type éperon ou jambe qui chatouille. C’est un comportement que l’on retrouve aussi très souvent chez les juments et les chevaux rétifs.

Extrait du livre -DVD "La préparation en longe du cheval de sport"