Adopter le regard panoramique, c’est adopter une attitude de gagnant ! | Horse Academy

Vous êtes ici

Adopter le regard panoramique, c’est adopter une attitude de gagnant !

Mots Clés
REF ART62, indépendance du regard, influence du regard à l'obstacle, regard à l’obstacle, Regard panoramique, regard perpendiculaire, amélioration de la position, position du cavalier

 

Voici mon conseil pour faire des progrès fantastiques et rapides : Regardez haut et loin ! C’est ainsi que vous prendrez de la hauteur par rapport aux événements et surmonterez les difficultés qui se présenteront à vous. Adopter le regard panoramique, c’est adopter une attitude de gagnant : le corps se redresse, le thorax s’ouvre, la respiration se libère, le cerveau s’oxygène... et c’est ainsi que l’on fait disparaitre nos tensions aussi bien mentales que physiques. On ne peut pas imaginer à quel point le simple fait de « débrancher » le regard du sol peut-être bénéfique pour la position, la compréhension d’un mouvement, l’harmonie avec le cheval… Le cavalier le plus raide peut devenir souple en un minimum de temps. Encore une fois, la raideur ou la dureté sont avant tout mentales et non physiques, comme nous avons tendance à le penser.

Tout le monde est capable d’utiliser son regard panoramique. Je l’ai testé sur des cavaliers de tous âges et de tous niveaux. J’ai connu des cavaliers complètement coincés et crispés dans leur position, les épaules bloquées, la mâchoire serrée… Il aurait fallu 10 ans pour venir à bout de toutes ces raideurs. En deux séances, nous sommes arrivés à des résultats exceptionnels uniquement en travaillant sur leur regard. Je ne leur ai jamais parlé de leur position, de leur cheval, de leur abord, tant qu’ils ne pouvaient pas tenir leur regard. Au fur et à mesure du travail et avec un regard en place, ils sont parvenus à une véritable décontraction dans leurs mouvements et surtout à instaurer une vraie relation de confiance avec leur cheval. Parvenir à ce type de résultat est à la portée de tout le monde. Croyez-moi sur parole : « Vous ne trouverez pas moins cher ailleurs ! » L’énergie dépensée par un cavalier contracté et par le cheval qui cherche à lutter contre ces raideurs représente une montagne à coté du peu d’efforts à fournir pour apprendre à tenir son regard. Cela permet une véritable harmonie avec le cheval, c’est plus esthétique, moins fatigant et ça ne coûte pas cher !

Extrait du livre : Secrets et méthode d'un grand champion