Vous êtes ici

L’efficacité dans le relâchement . vidéo 3

Mots-clés
RFE HA151-3, décontraction du cavalier, efficacité des actions, exercice à l'obstacle, contrôle mental à l'abord, contrôle à l'obstacle
Débutant

Après les deux premières parties de séance consacrées au travail sur le plat et aux exercices de barres au sol, il s’agit maintenant de vérifier si l’élève de Michel est capable de conserver la même sérénité et la même décontraction à obstacle. Chez de nombreux cavaliers, la simple vision d’un obstacle est susceptible de détruire tout le travail de préparation entrepris en amont. Comme le fait remarquer Michel : l’obstacle ne doit représenter que 5 % des préoccupations mentales du cavalier. Les 95 % restants doivent être centrés sur la position, le tracé et le comportement du cheval. Ce sont, en effet, des paramètres sur lesquels le cavalier a la possibilité d'agir, alors qu’en ce qui concerne l’obstacle, il restera le même quoi qu’il arrive. Cela suppose, une fois encore, un travail d’intériorisation du cavalier qui doit en permanence être en surveillance de son état émotionnel et physique. Et surtout, qui ne doit en aucun cas se laisser perturber par la vision de l’obstacle. Comme nous l’avons vu à de multiples reprises sur Horse Academy, se focaliser sur l’obstacle, c’est se couper de ses sensations et en oublier tout ce qui doit constituer les priorités du cavalier à l’abord d’un obstacle.
Bien sûr être capable d’obtenir ce niveau de détachement par rapport à l’obstacle demande un certain entraînement. Et nous savons que plus la difficulté augmente, plus le cavalier focalise sur le saut en oublie le reste. D’où l’intérêt de commencer par des exercices simples qui vont permettre au cavalier et au cheval de se mettre confiance.

Pour vérifier si son élève est capable de conserver ses bonnes dispositions mentales et physiques obtenues sur le plat, Michel a donc mis en place une ligne composée de barres au sol et d’un vertical. La cavalière va devoir conserver le même relâchement de l’abord lointain jusqu’à la réception de l’obstacle. Grâce aux conseils de Michel, on s’aperçoit qu’après quelques passages, Héloïse parvient à sauter dans la sérénité avec un cheval en équilibre, bien cadencé et capable de s’articuler parfaitement sur son saut…

Durée de la vidéo du cours : 
6 min