Vous êtes ici

Prévenir les défenses et réinstaller les bonnes habitudes chez le cheval

Mots-clés
REF HA147, débourrage, dressage du jeune cheval, éducation du jeune cheval, éducation à l'obstacle, travail en longe, éliminer les défenses du cheval
Intermédiaire

Nous avons assisté à la préparation à pied de Domina, une jeune jument au débourrage. Les premiers exercices ont permis de la mettre dans de bonnes dispositions pour préparer le travail monté. Nous savons maintenant que Domina est une jument assez sensible qui requiert beaucoup de délicatesse et de tact sous peine de déclencher des réactions de défense assez difficiles à contrôler. Les premières séances montées s’étaient en effet avérées plutôt acrobatiques, car elle avait tendance à partir en saut de mouton et à se débarrasser du cavalier à la moindre contrariété, surtout dans les départs au galop. Une mauvaise habitude qu’elle a acquise avant d’arriver aux écuries, d’où l’idée de reprendre son débourrage à la base pour la remettre en confiance et reprendre de bonnes habitudes.
Michel va tenir la jument à la longe pour gérer le tracé et la vitesse sans que le cavalier n’ait besoin d’intervenir. Ce dernier doit se contenter d’accompagner le mouvement sans gêner la jument.
Nous constatons aussi à quel point, et qui plus est lorsqu’on a affaire à des chevaux délicats, il est important d’être observateur du comportement du cheval. Les fouaillements de queue, mouvements des oreilles, variations d’allure, attitudes corporelles… renseignent sur les émotions et les intentions du cheval. Pour savoir les décrypter, il faut surtout être en attitude d’ouverture et en connexion permanente avec le cheval.
Michel met Benoit en garde sur la nécessité d’être très attentif à ses jambes, car le moindre contact un peu trop appuyé provoque aussitôt l’éjection du cavalier. Voyons comment ce dernier va s’en sortir…

Durée de la vidéo du cours : 
10 min