Vous êtes ici

Détente en longe d’un jeune cheval de 5 ans

Mots-clés
REF HA137, détente en longe, dressage du jeune cheval, préparation du jeune cheval, connexion avec le cheval, connexion cheval cavalier
Intermédiaire

Pour cette première partie de séance, Michel commence par la détente à la longe de Stunnymoon, une jeune jument de 5 ans appartenant à la Team Wow. Cette phase préliminaire au travail monté permet d’échauffer la musculature et les articulations du cheval sans lui imposer les contraintes liées au poids d’un cavalier sur son dos. C’est une bonne démarche pour installer plus facilement la compréhension. Comme l’explique souvent Michel, on gagne un temps précieux en prenant le temps de longer son cheval avant de le monter.
Michel en profite pour nous donner son point de vue à propos de la croyance selon laquelle le travail en longe serait néfaste aux articulations du cheval, notamment lorsqu’il évolue sur des cercles réduits. Bien que des précautions doivent être prises en termes de qualité de terrain et de contrôle de l’allure, le travail en longe fait partie intégrante de la préparation d’un cheval de sport.
Cependant, pour que ce travail soit profitable, il est nécessaire d’être vraiment conscient de ce que l’on souhaite obtenir. Si le programme n’est pas bien déterminé à l’avance dans notre tête, il devient impossible de longer le cheval dans de bonnes conditions. Les imprécisions en termes de tracé, de vitesse, de cadence, d’attitude… créent beaucoup d’incompréhensions et de questionnement chez le cheval.
Comme l’explique Michel, le cheval a besoin d’être guidé pour être en confiance, surtout lorsque l’on a affaire à un jeune cheval qui peut facilement être inquiet ou distrait par son environnement.
Le longeur doit donc être attentif, non seulement à son attitude mentale, comme nous venons de l’évoquer, mais aussi à sa respiration, à sa posture, à chacun de ses gestes et à sa place par rapport au cheval. L’objectif est de canaliser le cheval par un bon positionnement de notre corps et des actions claires. C’est ainsi que le cheval va se sentir rassuré et qu’il pourra établir une bonne connexion avec son longeur. Cette séance est donc l’occasion pour Michel de vous détailler toutes les subtilités de ce "dialogue" à mettre en place pour tirer parti de toutes les possibilités physiques et mentales du cheval lors du travail monté qui va suivre…

Durée de la vidéo du cours : 
8 min