Le travail dans le bon sens : une garantie de bonne santé pour votre cheval | Horse Academy

Vous êtes ici

Le travail dans le bon sens : une garantie de bonne santé pour votre cheval

Mots Clés
REF ART93, musculation du cheval, préparation physique du cheval, Assouplissement du cheval, gymnastique du cheval, mise en forme cheval, récupération après l'effort du cheval

On se rend facilement responsable des bonnes choses : un cheval en pleine forme, des victoires en concours. En revanche, quand tout ne se passe pas comme on le voudrait : boiterie, mauvais parcours, le cavalier devient tout à coup beaucoup moins réaliste. D’abord vis à vis de lui-même, mais aussi vis à vis des autres.

Il est certain que rechercher la cause première de ce qui nous arrive est quelques fois difficile. C’est pourtant la seule solution pour obtenir un résultat durable et éliminer définitivement les problèmes chroniques. Au bout du compte tout le monde est gagnant : le cheval et le cavalier.
Mais pour cela, il faut être capable de se remettre en question.

Comme je le répète très souvent, le meilleur moyen pour avoir un cheval bien dans son corps et bien dans sa tête, c’est encore le travail... dans le bon sens bien sûr ! En règle générale, les chevaux souffrent davantage d’un manque de travail et de préparation physique que du contraire. Dans cet esprit, laisser votre cheval au box, sous prétexte qu’il se repose est ce qu’il y a de pire pour lui. C’est une bonne excuse pour le cavalier qui a certainement beaucoup d’autres choses à faire, notamment le lundi, lendemain de concours... mais une mauvaise solution pour garder un cheval en bonne santé. Après l'effort, préférez au contraire, les sorties en extérieurs. Rien de tel qu'un petit galop dans la campagne pour reprendre des forces, éliminer les toxines et permettre au cheval de retrouver sa vraie nature.

Le repos, contrairement à ce que l’on pourrait croire ne signifie pas l’immobilité. Les bons vétérinaires ont compris que, sauf fracture ou cas exceptionnel, le cheval a besoin de bouger, d’aller au pré, de marcher en longe ou en promenade. A l’arrêt, la circulation sanguine ralentit, les muscles, les ligaments, les tendons, tout l’organisme se « rouille ».

Le galop en extension d'encolure Michel RobertL'extension d'encolure : un bon stretching, idéal après effort. Une attitude qui favorise l'engagement des postérieurs et incite le cheval à arrondir son dos.

Comme tous les sportifs après un effort physique, le cheval a besoin de bouger et de “décrasser ses muscles ” pour éviter les fourbures et favoriser la récupération. Les footballeurs font souvent un jogging les lendemains de match.
J’ai constaté que lorsque je rentre de la Tournée du Soleil à Vejer de la Frontera, mes chevaux sont en pleine forme, malgré cinq semaines de concours. Les bons résultats, les bons parcours, les bons sauts sont la meilleure garantie de bonne santé pour le cheval.

  Saut en longe Michel Robert

Le travail en pleine nature rend le cheval plus joyeux et réceptif