Privilégiez l’écoute et abandonnez les a priori | Horse Academy

Vous êtes ici

Privilégiez l’écoute et abandonnez les a priori

Mots Clés
ART60, compréhension cheval cavalier, Préparation mentale du cavalier, communication cheval-cavalier, bien-être du cheval

Apprendre à communiquer avec votre cheval est indispensable à son bien-être... et aussi au vôtre. Mais pour que la communication s’établisse de façon claire, il est primordial que vous soyez 100 % à l’écoute. Et surtout, pas d’a priori ! Laissez venir. Nous avons tous tendance à avoir des idées préconçues sur tout. Faire des suppositions en permanence, c’est barrer la route à l’écoute. Lorsque l’on rencontre quelqu’un pour la première fois, on peut se dire : « Il a l’air désagréable celui-là ! ». Et souvent au bout de quelques minutes, on se rend compte qu’il s’agit d’une personne tout à fait charmante et agréable. Les apparences sont parfois trompeuses, y compris avec les chevaux. Lorsque vous êtes avec eux, restez neutre et concentré sur votre ressenti. Etre dans l’instant présent et non dans une projection vers l’avenir : « Je suis sûr qu’il fera ceci ou cela ! » ou encore dans un retour vers le passé : « Tiens, il me rappelle ce cheval avec lequel j’ai fait cette fameuse chute ». Toutes ces comparaisons et suppositions sont inutiles et polluent la relation avec les chevaux.

C’est là une des clés de la compréhension : se mettre dans un état de parfaite indépendance par rapport à votre objectif. Se libérer du “vouloir”, des peurs, des haines, de la colère, de la paresse... des idées préconçues sur le futur ou le passé et agir dans le moment présent. Et rechercher, encore et toujours, du relâchement pour laisser la connexion naturelle s’établir librement. Voilà une chose très difficile ! C’est pourtant à cette condition que l’on devient capable de ressentir les besoins du cheval. C’est valable pour des choses simples comme la faim, la soif, la peur, mais aussi pour savoir si c’est le bon moment pour demander un changement de pieds, ou si la séance d’obstacle a assez duré. Il y a des façons et un temps pour demander. Attendre le bon moment peut faire gagner beaucoup de temps et d’énergie.